vendredi 21 septembre 2018
Il arrive nu chez lui avec un « préso » sur son pénis et accuse la police de le lui avoir mis

Il arrive nu chez lui avec un « préso » sur son pénis et accuse la police de le lui avoir mis Spécial

L’homme infidèle est arrivé en courant chez lui un peu vers 23 heures tout nu avec un préservatif sur son pénis après que l’époux de sa maîtresse leurs ait surpris en flagrant délit dans un hôtel. Il a dit à sa femme avoir échappé aux griffes des policiers bandits en rentrant de la réunion de sa mutuelle.

L’homme qui n’est pas à sa première connerie s’est toujours considéré un ancien routier de l’infidélité et de la polygamie, ventant ses nombreuses conquêtes à chaque fois. Suspecté depuis un bon moment par un ami, de maintenir une relation avec sa femme, il a été mis en filature par ce dernier.

Ce soir, après la réunion de la mutuelle dont est aussi membre sa maîtresse, Jean O comme de coutume a invité la femme de son ami à prendre un pot avant de terminer dans un hôtel de passe non loin de son domicile.

La soirée se passe bien pour les deux amants, juste le temps que Marc B, l’époux de la maîtresse après s’être informé par sa filature de leur présence débarque sur les lieux.

Furieux et déterminé à en découdre avec ceux qui le cocufient, Marc B qui obtient de la réception le numéro de la chambre où sa femme est envoyée en l’air demande après paiement de 5000 frs à la réceptionniste de frapper à la porte sous prétexte de proposer encore à boire aux deux jouisseurs.

Quand Jean O s’assomme à la porte, il est cueillit par Marc B qui n’hésite pas à lui pointer quelques coups de poing au visage avant de s’en prendre à son épouse. Moment que Jean O profite pour prendre la tangente et imiter Usain Bolt.

Arrivé chez lui tout nu et essoufflé, il se dirige droit dans la chambre quand son épouse lui ouvre la porte. «Les policiers sont de véritables bandits, regarde ce qu’ils m’ont fait pour avoir refusé de leur donner de la bière» dit-il à son épouse. Quand son épouse lui repose la question sur la véracité des faits qu’il lui raconte, Jean O se fâche «J’ai toujours cru que c’est toi la sorcière de ma vie, Comment peux-tu mettre en doute ma parole, donc je suis devenu fou pour marcher nu dans la rue ?»

Gardant son calme, son épouse qui était débout devant la porte lui rappelle juste qu’elle avait du mal à croire son histoire. «Vous les gens qui priez beaucoup là, vous êtes toujours ainsi ! Ton époux échappe à la mort et c’est de cette manière que tu le réconfortes sans aucune tendresse ? Et vous vous plaignez que les Kinoises vous ravissent vos hommes» s’exclame Jean O avant que sa femme ne coupe court à son mensonge : «Chéri, je ne comprends pas que comment les policiers t’ont agressé et font porter un préservatif qui sent l’odeur du sexe féminin… »
Mouillé et gêné, Jean O qui s’en aperçoit aussi trouve néanmoins une justification à cela «Moi-même j’ai du mal à le comprendre chérie, est ce qu’ils ne m’ont pas drogué ces policiers-là ? »

About Author

Les dernières actualités

Réunion à Lomé sur le marché unique africain du transport aérien

Réunion à Lomé sur le marché unique africain du transport aérien

Le président togolais, Faure Gnassingbé, a ouvert lundi à Lomé, la quatrième Réu...

Le Togo victime du changement climatique selon le préfet du Zio

Le Togo victime du changement climatique selon le préfet du Zio

Après avoir rencontré les acteurs des régions centrale, Kara, Savanes et Plateau...

Une Nigériane expulsée d’un avion à cause de sa  »mauvaise odeur »

Une Nigériane expulsée d’un avion à cause de sa »mauvaise odeur »

Une Nigériane a intenté un procès contre United Airlines, estimant que la compag...

Elle accepte de se faire violer pour sauver la vie de son époux

Elle accepte de se faire violer pour sauver la vie de son époux

Le pasteur ghanéen, Nicholas Duncan-Williams a raconté une histoire déchirante d...

Il refuse d’accorder de l’intimité à son colocataire, et publie les photos sur Facebook

Il refuse d’accorder de l’intimité à son colocataire, et publie les photos sur Facebook

Un jeune homme sud-africain est devenu populaire sur la toile pour une raison tr...

Gambie : l'ex-président Jammeh mis en cause dans le meurtre de dizaines de migrants

Gambie : l'ex-président Jammeh mis en cause dans le meurtre de dizaines de migrants

Plus de cinquante migrants originaires du Ghana et d’autres pays d’Afrique de l’...

Afrique du Sud : le violeur en série condamné à plus de 254 ans de prison

Afrique du Sud : le violeur en série condamné à plus de 254 ans de prison

Reconnu coupable de plusieurs cas de viols et de violences graves, un Sud-Africa...

Jérusalem/Gaza : réunion "extraordinaire" au Caire des ministres arabes des Affaires étrangères

Jérusalem/Gaza : réunion "extraordinaire" au Caire des ministres arabes des Affaires étrangères

Les ministres arabes des Affaires étrangères tiennent jeudi au Caire une réunion...

Un homme d’affaire ougandais porte plaine exigeant une indemnisation pour des dommage causés par des souris

Un homme d’affaire ougandais porte plaine exigeant une indemnisation pour des dommage causés par des souris

Un Ougandais a fait un cirque au poste de police central de Kotido, alors qu’il...

Après un seul rendez-vous, la femme lui envoie 65.000 SMS !

Après un seul rendez-vous, la femme lui envoie 65.000 SMS !

Vous allez à un premier rendez-vous, les choses se passent bien, vous n’avez qu’...

Ouganda : la taxe sur la Bible et le Coran agace les religieux

Ouganda : la taxe sur la Bible et le Coran agace les religieux

Le gouvernement vient de rétablir la taxe sur l’importation des documents religi...

Cameroun anglophone : l'armée admet des violences contre un séparatiste

Cameroun anglophone : l'armée admet des violences contre un séparatiste

Des militaires camerounais ont “malmené et ligoté” un présumé leader séparatiste...