Nouvelles réglementations en vigueur dans le secteur du web en Tanzanie. Les autorités ont entrepris de certifier tous les blogueurs du pays et de leur imposer des frais annuels avant toute opération en ligne.

Ces dispositions englobent également les services de diffusion en continu de radio et de télévision et affectent les forums en ligne et les utilisateurs de médias sociaux.

Ainsi, pour être reconnu comme fournisseur de contenu en ligne, les candidats devront remplir un formulaire détaillant le coût estimé de l’investissement, le nombre d’administrateurs et d’intervenants de la plateforme, leur part du capital, les qualifications du personnel, les dates prévues de début des opérations de même que les plans d’action. Ils doivent également s’acquitter de frais annuels de 930 dollars.

Toutes ces balises n’empêchent cependant pas le gouvernement d’exiger la suppression d’un contenu jugé dangereux pour la sécurité nationale, qui encourage au meurtre – dans les 12 heures qui suivent sa publication. En cas de résistance, les responsables des plateformes en ligne sont exposés à des amendes d’au moins cinq millions de shillings (2 210 $) ou à une année d’emprisonnement.

Pleins pouvoirs sur internet

Intitulé Règlement sur les communications électroniques et postales (contenu en ligne) de 2018, le document a fait l’objet d’un débat intense entre gouvernement et activistes l’an dernier.

Ces derniers ont notamment dénoncé certaines dispositions ambiguës de la loi, estimant qu’elles violaient la vie privée des individus, restreignaient le droit des citoyens à la liberté d’expression et étaient contraires à l’esprit d’ouverture d’Internet, alors que les cybercafés devraient également installer des caméras de surveillance pour enregistrer et archiver les activités dans leurs locaux.

Très populaire au sein de la population, le président tanzanien John Magufuli a été critiqué ces derniers mois en raison de sa supposée emprise sur les médias du pays. À l’adoption de la nouvelle loi, des observateurs ont de nouveau réitéré leurs craintes quant à la restriction des libertés.

“Les exigences d’enregistrement et les frais seront probablement un lourd fardeau pour la plupart des blogueurs et des petits médias diffusant du contenu en Tanzanie, réduisant ainsi la diversité dans l’espace médiatique”, a déclaré à Quartz Angela Quintal, du Comité de protection des journalistes.

Publié dans Actualités

Les dernières actualités

Réunion à Lomé sur le marché unique africain du transport aérien

Réunion à Lomé sur le marché unique africain du transport aérien

Le président togolais, Faure Gnassingbé, a ouvert lundi à Lomé, la quatrième Réu...

Le Togo victime du changement climatique selon le préfet du Zio

Le Togo victime du changement climatique selon le préfet du Zio

Après avoir rencontré les acteurs des régions centrale, Kara, Savanes et Plateau...

Une Nigériane expulsée d’un avion à cause de sa  »mauvaise odeur »

Une Nigériane expulsée d’un avion à cause de sa »mauvaise odeur »

Une Nigériane a intenté un procès contre United Airlines, estimant que la compag...

Elle accepte de se faire violer pour sauver la vie de son époux

Elle accepte de se faire violer pour sauver la vie de son époux

Le pasteur ghanéen, Nicholas Duncan-Williams a raconté une histoire déchirante d...

Il refuse d’accorder de l’intimité à son colocataire, et publie les photos sur Facebook

Il refuse d’accorder de l’intimité à son colocataire, et publie les photos sur Facebook

Un jeune homme sud-africain est devenu populaire sur la toile pour une raison tr...

Gambie : l'ex-président Jammeh mis en cause dans le meurtre de dizaines de migrants

Gambie : l'ex-président Jammeh mis en cause dans le meurtre de dizaines de migrants

Plus de cinquante migrants originaires du Ghana et d’autres pays d’Afrique de l’...

Afrique du Sud : le violeur en série condamné à plus de 254 ans de prison

Afrique du Sud : le violeur en série condamné à plus de 254 ans de prison

Reconnu coupable de plusieurs cas de viols et de violences graves, un Sud-Africa...

Jérusalem/Gaza : réunion "extraordinaire" au Caire des ministres arabes des Affaires étrangères

Jérusalem/Gaza : réunion "extraordinaire" au Caire des ministres arabes des Affaires étrangères

Les ministres arabes des Affaires étrangères tiennent jeudi au Caire une réunion...

Un homme d’affaire ougandais porte plaine exigeant une indemnisation pour des dommage causés par des souris

Un homme d’affaire ougandais porte plaine exigeant une indemnisation pour des dommage causés par des souris

Un Ougandais a fait un cirque au poste de police central de Kotido, alors qu’il...

Après un seul rendez-vous, la femme lui envoie 65.000 SMS !

Après un seul rendez-vous, la femme lui envoie 65.000 SMS !

Vous allez à un premier rendez-vous, les choses se passent bien, vous n’avez qu’...

Ouganda : la taxe sur la Bible et le Coran agace les religieux

Ouganda : la taxe sur la Bible et le Coran agace les religieux

Le gouvernement vient de rétablir la taxe sur l’importation des documents religi...

Cameroun anglophone : l'armée admet des violences contre un séparatiste

Cameroun anglophone : l'armée admet des violences contre un séparatiste

Des militaires camerounais ont “malmené et ligoté” un présumé leader séparatiste...